Présidentielle : la Cour constitutionnelle valide sept candidatures

Publié le février 18, 2021, 10:03
2 mins
  •  
  •  

La Cour constitutionnelle vient de valider les candidatures de sept candidats, sur les huit ayant effectué les démarches, en vue de l’élection présidentielle congolaise du 21 mars 2021.

Ils seront sept. Sept à s’opposer lors de la présidentielle du 21 mars prochain. Outre le président sortant Denis Sassou Nguesso, l’ex-ministre des Finances Mathias Dzon, Guy-Brice Parfait Kolélas, Joseph Kignoumbi Kia Mboungou, Albert Oniangué, Anguios Nganguia Engambé et Dave Mafoula ont vu leurs candidatures validées par la Cour constitutionnelle qui vient tout juste de rendre son verdict.

Seul dossier rejeté : celui de Michel Mboussi Ngouari. La Cour constitutionnelle n’aurait pas reçu certains documents obligatoires, parmi lesquels le certificat médical qui doit être délivré par des médecins assermentés, ou encore sa déclaration de moralité fiscale. Un problème de signature aurait également été détecté.

La campagne électorale débutera le 5 mars, comme le veut l’article 25 du code électoral congolais. Lors d’un discours, le chef de l’Etat Denis Sassou Nguesso a demandé « que l’élection présidentielle se déroule dans la paix, la sécurité, la sérénité en contrôlant nos frontières, en contrôlant l’ensemble de notre pays ».

Lors d’un message à la Nation fin décembre dernier, le président avait par ailleurs indiqué : « Nous devons aller aux prochaines élections dans la transparence et la paix, en respectant les délais constitutionnels en vigueur » pour, ajoutait-il, « préserver notre bien commun, le Congo. Nous l’avons reçu en héritage de nos ancêtres. Nous le léguerons, à notre tour, en héritage aux générations futures ».

Leave a Reply

  • (ne pas être publié)