Brazza news

Modernisation du port de Pointe-Noire

Face à la concurrence de Kribi au Cameroun et de Banana en république Démocratique du Congo Brazzaville, le port de Pointe-Noire poursuit son développement et son agrandissement avec plus de 262 milliards de francs CFA injectés durant ces dix dernières années. « Porte océane » est désormais l’un des ports les plus modernes du golfe de Guinée.

Port de Pointe-Noire : réception de deux nouveaux portiques de parc

Afin d’augmenter la capacité de stockage des conteneurs du parc et d’optimiser la fluidité des opérations portuaires, le 16 octobre 2020, Congo terminal a reçu deux nouveaux portiques de parc RTG (Konecranes) d’une capacité de levage de 40 tonnes. Cet investissement est estimé à 2.6 milliards de francs CFA, soit 4 millions d’euros. S’ajoute à cela l’amélioration de la qualité de service avec la certification ISO 9001 / 2015, la certification Pedestrian Free Yard et la certification Ship and Port Facility Security (ISPS), code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires.

Pointe-Noire : nouvelles infrastructures pour le port

Mercredi 19 février 2020, Denis Sassou-Nguesso a inauguré les nouvelles infrastructures du port autonome de Pointe-Noire (PAPN), à savoir : l’allongement de 800 mètres linéaires du quai G et la construction de 700 mètres linéaires du quai D. Cela met en exergue « le succès du partenariat public-privé entre les autorités congolaises et Congo Brazzaville Terminal (groupe Bolloré). Ainsi, le port autonome de Pointe-Noire (incarne) la principale porte d’entrée du bassin du Congo et l’une des plateformes de transbordement les plus importantes en Afrique Centrale », a déclaré le directeur général de Congo Terminal, Laurent Palayer.

Congo Terminal : les chiffres

Voici quelques chiffes qui témoignent de l’optimisation du port de Pointe-Noire : moins de 24h pour le temps moyen d’attente des navires à quai, une productivité moyenne de 60 mouvements par heure, accueil de navires de plus de 14.000 conteneurs et une augmentation globale du volume de trafic passant de 322.000 conteneurs en 2009 à 921.000 conteneurs en 2019.

Exit mobile version