Mandela Sassou-Nguesso, histoire d’une amitié éternelle

Publié le décembre 05, 2020, 1:45
4 mins
  •  
  •  

Aujourd’hui, nous célébrons un triste anniversaire, celui de la mort de Nelson Mandela, mort le 5 décembre 2013. Retour sur les moments forts qui ont marqué la relation Mandela Sassou-Nguesso.

Libération de Nelson Mandela

Le 11 février 1990, Nelson Mandela a été libéré après 27 années de captivité. Quel était le rôle de Denis Sassou-Nguesso dans la libération de Nelson Mandela ? « Tout le pays s’est mobilisé, de l’ancien au plus jeune, du plus riche au plus pauvre, du magasin de quartier au gouvernement. Nous avons lancé un grand mouvement national invitant chaque Congolais, quel qu’il soit et quel que soit son âge, à donner quelque chose, ne serait-ce que quelques FCFA s’il ne pouvait pas plus. Nous avions même incité les enfants des écoles à aller demander à leurs parents une pièce ou un billet qu’ils remettaient à leurs maîtres chargés de collecter l’argent pour notre Fonds. Cette mobilisation de toute la population de notre pays pour cette grande cause fut une totale réussite ! », a écrit Denis Sassou-Nguesso dans son livre Parler vrai pour l’Afrique en parlant du Fonds Africa créé par le président congolais pour lutter contre l’apartheid et faire pression sur le régime de l’Afrique du Sud. Dans la même lignée, Denis Sassou-Nguesso, président du Congo et président de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) a organisé un symposium mondial des écrivains contre l’apartheid pour dénoncer ce racisme et cette injustice qui divisaient l’Afrique du Sud.

Brazzaville, 13 décembre 1988

« C’est à Brazzaville, précisément le 13 décembre 1988, qu’a été signé le protocole d’accord de Brazzaville, après de longues négociations entre l’Afrique du Sud, Cuba, l’Angola sous la médiation des États-Unis d’Amérique et dont nous apprêtons d’ailleurs à commémorer le vingt-cinquième anniversaire le 13 décembre prochain.  Cela aurait pu être un grand hommage rendu à Nelson Mandela ce jour-là, puisqu’à partir de cette date, c’est l’indépendance de la Namibie, la libération de Nelson Mandela, les discussions entre l’ANC et le pouvoir de l’apartheid. Voilà, c’est tout un processus », précise Denis Sassou-Nguesso, le 6 décembre 2013, lors d’un interview accordé à RFI. 

Mort de Madiba

« Nelson Mandela, c’est un grand, un géant qui a marqué l’histoire de son temps. C’est pour nous et pour toujours le héros des luttes de libération des peuples du monde, c’est un monument. Mandela est mort physiquement, mais pour les peuples du monde, les héros sont immortels. Je me souviens encore de ma première rencontre avec le président Mandela », a déclaré Denis Sassou-Nguesso le lendemain de la mort de Nelson Mandela.

Leave a Reply

  • (ne pas être publié)