Brazza news

La ville de Lekana reliée au réseau électrique

Le week-end dernier, le président Sassou Nguesso a inauguré la ligne électrique Djambala-Lekana, qui permet à des régions rurales d’avoir accès à l’énergie.

L’électrification est un des enjeux du prochain mandat de Denis Sassou-Nguesso. Ces dernières années, le pays a enregistré de nombreuses avancées dans ce secteur : là où, en 2014, le taux d’accès à l’électricité n’était que de 5,6 % en milieu rural, il avoisinerait aujourd’hui les 10 %.

Le 18 février 2020, le président congolais inaugurait la troisième turbine de la centrale électrique du Congo. Une nouvelle turbine qui a permis à la centrale de faire passer sa capacité de production de 214 à 484 mégawatts.

Ces derniers jours, le président congolais a tenu à montrer que l’électrification des zones rurales faisait toujours parties de ses priorités. La petite ville de Lekana, dans le département des Plateaux, a été reliée au réseau électrique.

Le projet de ligne électrique Djambala-Lekana a été l’objet d’un partenariat public-privé. En effet, Eximbank of India a investi près de 70 millions de dollars américains dans ce chantier.

« Le gouvernement a décidé de s’attaquer aux défis majeurs par moult initiatives. Dans le secteur de l’énergie, il s’agit de densifier le réseau de distribution tout en continuant à gagner le pari de la production », a résumé le ministre de l’Aménagement, de l’Equipement du territoire et des Grands travaux, Jean-Jacques Bouya.

La ligne Djambala-Lekana a une longueur de 48 kilomètres. De haute et moyenne tension, elle relie désormais les deux localités des Plateaux. « Aucun développement ne peut être envisagé sans une disponibilité énergétique suffisante », s’est félicité le sous-préfet de Lekana, Egide Abou.

Exit mobile version