Bissiki Maniokélé lynché sur les réseaux sociaux

Publié le janvier 25, 2021, 12:53
2 mins
  •  
  •  

A l’origine du pénalty qui a amené l’égalisation du Niger lors du dernier match de CHAN, Bissiki Maniokélé est victime de la vindicte populaire.

Il a beau être bien souvent impérial, Bissiki Maniokélé va vivre un bien drôle de match contre la Libye, dans le cadre du CHAN 2020. L’arrière gauche des Diables rouges est accusé d’être le principal fautif du match nul contre le Niger. Alors que le Congo menait 1 but à 0, le défenseur congolais a en effet provoqué un penalty qui a permis au Niger de reparti avec le point du match nul.

Depuis le 21 janvier dernier, Bissiki Maniokélé est la cible des internautes. La faute à une main mal placée du défenseur congolais qui a provoqué le penalty, à une vingtaine de minutes de la fin de la rencontre.

Congo Media Time explique que, malgré le lynchage en règle opéré contre son arrière gauche, l’équipe congolaise de football fait front. Pour Prestige Mboungou, « parfois, dans les moments difficiles, tout semble s’écrouler, le monde glisse sous nos pieds, c’est dans ces moments-là qu’il faut trouver au fond de soi la force de résister ». Et l’international congolais de déclarer : « Force à toi Champion ! »

Pour Vinny Ibara, Bissiki Maniokélé est un « guerrier » qui doit continuer à jouer son jeu habituel. Tous les coéquipiers du défenseur espèrent que le match contre la Libye sera l’occasion pour Maniokélé de montrer de quoi il est capable. Et si l’arrière gauche marquait le but de la victoire ?

Leave a Reply

  • (ne pas être publié)